Mon top 5 des séries qui m’ont appris des choses

Par défaut

Mon top 5 des séries qui m’ont appris des choses

C’est un peu étrange comme top, mais oui les séries peuvent parfois vous apprendre et vous faire découvrir des choses qui sortent de votre environnement.

Number 1 : Switched at birth

switched_at_birth-show

C’est même la série qui m’a fait penser à ce top. Il y a quelques jours je suis allée à Castorama et il y avait un employé sourd à la caisse (il y avait un panneau pour inviter les gens à parler en face de lui). Et je lui ai fait le signe « merci » quand il m’a tendu le ticket comme je l’ai appris dans cette série.
Ok, c’est anecdotique. Néanmoins, je me suis dit que cette série m’avait ouvert les yeux sur un autre monde : celui des sourds. J’étais sur le point de parler de handicap, mais ce serait aller contre l’idée même de la série qui montre bien le côté « fier d’être sourd ». Elle me fait réfléchir, en tant qu’être humain mais aussi en tant que possible parent : « qu’est ce que je fais si je découvre que mon enfant est sourd ? »
C’est une série qui passe sur ABC Family, pleine de bons sentiments et de clichés… mais rien que pour cette ouverture d’esprit, elle vaut le coup.

 

Number 2 : Mr. Selfridge

mr_selfridge_uk-show

Des séries de cette époque de l’Angleterre, il y en a plusieurs dont Downtown Abbey qui a un succès fou. Donc, c’est moins pour la découverte d’une époque globalement que pour sa présentation d’un business et d’un visionnaire. Je fais un job où je suis confrontée tous les jours à l’innovation, la performance, l’efficacité, le management et tous ces jolis mots du monde de l’entreprise. Voir une série où tous ces mots ont une réelle signification est fascinant.
On y voit un homme, un patron, qui instaure une vision paternaliste du management avec des nouveautés en termes de marketing et de merchandising !
Vous ne verrez plus les Galeries Lafayette ou le Printemps de la même façon  😉

 

Number 3 : The Tudors

the_tudors-show

Je connaissais vaguement l’histoire d’Henri VIII : ce qu’on apprend à l’école et les musées que j’ai visités à Londres. Avec cette série, j’ai bien approfondi cette connaissance. Certes, les scénarios sont un peu romancés et on est dans une interprétation de l’histoire. Néanmoins, en vérifiant (ce que je faisais souvent) avec Internet, on remarque que les faits sont bel et bien retranscrits dans la série.
La série est merveilleusement portée par Jonathan Rhys Meyers !

 

Number 4 : The Big C

the_big_c-show

Une série sublime qui te fait pleurer, il faut l’admettre, et qui t’ouvre sur les perspectives de la maladie. Tu n’apprends pas les tenants et les aboutissants du cancer, mais tu réalises que la maladie est vraiment une part intégrante de la vie, qu’elle peut te toucher sans prévenir et que tu dois t’adapter. Une vraie leçon de vie !

 

Number 5 : Oz

oz

Je cherchais une série qui me montrait la face noire de l’humanité. Difficile d’en trouver une que je n’ai pas déjà utilisée pour un autre top (skins, gossip girl, misfits) puis j’ai pensé à la plus noire de toutes : Oz.
Elle te montre les plus bas instincts des êtres humains : personne ne se sauve dans cette prison. « Tous des pourris » comme on dit.

Publicités

Switched at Birth 3/5

Par défaut

switched_at_birth-showSynopsis :

Deux adolescentes découvrent qu’elles ont été accidentellement échangées dans leur berceau à l’hôpital. Bay Kennish a grandi dans une famille riche avec ses deux parents et un frère, alors que Daphne Vasquez, qui a perdu son audition à l’âge de 3 ans, a grandi avec une mère célibataire dans un quartier pauvre de la ville.  Les 2 familles décident de vivre ensemble pour apprendre à se connaître.

Données techniques :

2 saisons – 20011-present – ABC Family – Lizzy Weiss

http://sharetv.org/shows/switched_at_birth

Mon Avis :

Cette série passe sur ABC Family, c’est donc plein de bons sentiments. Souvent ça m’insupporte ce genre de série. Mais là, j’aime bien la façon dont est présenté le handicap. On n’est pas dans le martyr, on n’est pas dans l’humour (Vestiaires), on n’est pas non plus dans la leçon de morale. Globalement, le sujet est bien traité. On apprend beaucoup sur cet handicap, et quand, comme moi, on n’a personne autour de soi avec ce genre d’handicap, ça ouvre un peu. Bien sûr, c’est une série, c’est romancé, c’est certainement faux sur plein d’aspects, néanmoins cela reste toujours la découverte d’une autre façon de voir les choses et le monde.

Les séries du même genre :

Kyle XY, The secret life of an american teenager, Baby daddy

Les notes :

  • Sollicitations des rires et sourires : 3/5
  • Sollicitations des larmes : 2/5
  • Sollicitation des neurones : 1/5
  • Sollicitation de l’adrénaline : 0/5
  • Ma note de cœur : 3/5
  • Taux d’addiction : 30%

La catégorisation :

  • Handicap
  • Drama
  • Famille
  • Teen Drama
  • Amitié