Orange is the new black 4,5/5

Par défaut

orange_is_the_new_blackSynopsis :

Orange is the new black est basé sur le livre de Piper Kerman (renommée Piper Chapman pour la série) : My Year in a Women’s Prison.
La série se situe dans une prison pour femmes dans le Connecticut et raconte l’histoire de cette Piper qui se retrouve enfermée à cause de son ex d’il y a 10 ans. Elle doit alors abandonner sa vie confortable et son fiancé pour plonger dans l’univers carcéral qui n’est pas ce qu’elle pensait.

Mon Avis : Lire la suite

Publicités

Mon top 5 des séries qui m’ont appris des choses

Par défaut

Mon top 5 des séries qui m’ont appris des choses

C’est un peu étrange comme top, mais oui les séries peuvent parfois vous apprendre et vous faire découvrir des choses qui sortent de votre environnement.

Number 1 : Switched at birth

switched_at_birth-show

C’est même la série qui m’a fait penser à ce top. Il y a quelques jours je suis allée à Castorama et il y avait un employé sourd à la caisse (il y avait un panneau pour inviter les gens à parler en face de lui). Et je lui ai fait le signe « merci » quand il m’a tendu le ticket comme je l’ai appris dans cette série.
Ok, c’est anecdotique. Néanmoins, je me suis dit que cette série m’avait ouvert les yeux sur un autre monde : celui des sourds. J’étais sur le point de parler de handicap, mais ce serait aller contre l’idée même de la série qui montre bien le côté « fier d’être sourd ». Elle me fait réfléchir, en tant qu’être humain mais aussi en tant que possible parent : « qu’est ce que je fais si je découvre que mon enfant est sourd ? »
C’est une série qui passe sur ABC Family, pleine de bons sentiments et de clichés… mais rien que pour cette ouverture d’esprit, elle vaut le coup.

 

Number 2 : Mr. Selfridge

mr_selfridge_uk-show

Des séries de cette époque de l’Angleterre, il y en a plusieurs dont Downtown Abbey qui a un succès fou. Donc, c’est moins pour la découverte d’une époque globalement que pour sa présentation d’un business et d’un visionnaire. Je fais un job où je suis confrontée tous les jours à l’innovation, la performance, l’efficacité, le management et tous ces jolis mots du monde de l’entreprise. Voir une série où tous ces mots ont une réelle signification est fascinant.
On y voit un homme, un patron, qui instaure une vision paternaliste du management avec des nouveautés en termes de marketing et de merchandising !
Vous ne verrez plus les Galeries Lafayette ou le Printemps de la même façon  😉

 

Number 3 : The Tudors

the_tudors-show

Je connaissais vaguement l’histoire d’Henri VIII : ce qu’on apprend à l’école et les musées que j’ai visités à Londres. Avec cette série, j’ai bien approfondi cette connaissance. Certes, les scénarios sont un peu romancés et on est dans une interprétation de l’histoire. Néanmoins, en vérifiant (ce que je faisais souvent) avec Internet, on remarque que les faits sont bel et bien retranscrits dans la série.
La série est merveilleusement portée par Jonathan Rhys Meyers !

 

Number 4 : The Big C

the_big_c-show

Une série sublime qui te fait pleurer, il faut l’admettre, et qui t’ouvre sur les perspectives de la maladie. Tu n’apprends pas les tenants et les aboutissants du cancer, mais tu réalises que la maladie est vraiment une part intégrante de la vie, qu’elle peut te toucher sans prévenir et que tu dois t’adapter. Une vraie leçon de vie !

 

Number 5 : Oz

oz

Je cherchais une série qui me montrait la face noire de l’humanité. Difficile d’en trouver une que je n’ai pas déjà utilisée pour un autre top (skins, gossip girl, misfits) puis j’ai pensé à la plus noire de toutes : Oz.
Elle te montre les plus bas instincts des êtres humains : personne ne se sauve dans cette prison. « Tous des pourris » comme on dit.

Prison Break 4/5

Par défaut

prison_break-showSynopsis :

En raison d’un complot politique, Lincoln Burrows qui semble innocent est envoyé dans le couloir de la mort. Son seul espoir est son frère Michael Scofield qui va tenter par tous les moyens de faire évader son frère.

Données techniques :

4 saisons – 2005-2009 – FOX – Paul Scheuring

http://sharetv.org/shows/prison_break

Mon Avis : Lire la suite

Oz 4,5/5

Par défaut

ozSynopsis :

Oz. Oswald. Pénitencier de haute sécurité.
Emerald city.

OZ raconte les tentatives de McManus (Terry Kinney) pour améliorer les conditions de vie des détenus, maintenir le calme et garder le contrôle sur les détenus de Em(erald) City : trafics en tout genre, violence, émeutes, etc. Tout au long de la série, il y a eu plusieurs groupes de détenus, et donc tout le monde ne s’en sort pas vivant. « Oz est l’endroit où je vis. Oz est l’endroit où je vais mourir, où la plupart d’entre nous vont mourir. Ce que nous sommes importe peu. Ce que nous allons devenir ne compte pas » explique le narrateur depuis sa cage en verre.

Données techniques :

6 saisons – 1997-2003 – HBO- Tom Fontana

http://www.imdb.com/title/tt0118421/

Mon Avis :

Une des meilleures séries que j’ai vue. Un univers carcéral très loin de « Prison break », qui semble un lieu pour les bisounours en comparaison. Une série qui se concentre sur la psychologie des personnages (qui ne sont pas vraiment des enfants de choeur). Une série qui ne peut pas aller entre toutes les mains, mais superbement réalisée.

Pour ceux qui pourraient être refroidis à l’idée de regarder une « vieille » série, je ne suis moi-même pas une grande fan de ce genre de pratique mais celle-là vaut vraiment le coup.

Les séries du même genre :

J’ai un peu de mal à trouver une série du même genre. Si vous avez des idées n’hésitez pas à le mettre en commentaire. 🙂

Les notes :

  • Sollicitations des rires et sourires : 0,5/5
  • Sollicitations des larmes : 2;5/5
  • Sollicitation des neurones : 4/5
  • Sollicitation de l’adrénaline : 3/5
  • Ma note de cœur : 4,5/5
  • Taux d’addiction : 90% (pour ma part j’ai regardé les 6 saisons en 2 mois)

La catégorisation :

  • Univers carcéral
  • Drama
  • Psychologie
  • Action